Dakar Info

Le premier magazine d'information de la capitale Sénégalaise

Le PBS fête ses 20 ans le 14 août au CICES

PBS_20

Le 14 aoû prochain, le PBS va fêter ses 20 ans au CICES. A cette occasion, les deux ténors du rap africain didier awadi et deug e tee vont remonter ensemble sur scène. Il ne faut surtout pas rater cet événement qui, restera dans les mémoires.

Bookmark and Share
Taggé avec: , , , , , , , , ,

6 Commentaires

  1. Vivement le 14 août. ça fait très longtemps qu’on attend cet événement. Mais, où peut-on se procurer des billets? N’est-il pas trop tard?

  2. 20 ans du PBS : les fans ont vu ’’le plus beau concert de l’histoire’’

    Dakar, 15 août (APS) – Ils ont tenu promesse ! Didier Awadi et Duggy Tee ont bien réussi ‘’le plus beau concert de l’histoire de la musique’’, vendredi soir au Pavillon Sénégal du CICES, pour les 20 ans du Positive Black Soul (PBS), le groupe de rap qu’ils ont fondé en aout 1989.

    Quand les deux amis montaient sur scène à 22 heures 45, le nombreux public était déjà ‘’chauffé’’ après une première partie animée de fort belle manière par Alex, Lil’Eve, Albess Natty Jean, Moona, Da Brains, Simon, Nix, Fata, BMG 44, Yat Fu (avec Big D), entre autres.

    Ces rappeurs ou groupes, venus dans le mouvement après la création du PBS, ont tenu en haleine les fans et donné le ton d’une soirée qui restera gravée dans la mémoire des mélomanes qui ont fait le déplacement. Ils sont passés avant l’invité d’honneur, Sefyu, rappeur d’origine sénégalaise, qui, très attendu, a réussi son apparition.

    Il y avait tout pour ce concert très attendu par les fans de hip hop, sevrés des prestations du duo Awadi-Duggy Tee, depuis la séparation des deux fondateurs du PBS en 2001 : les instruments technologiques dernière génération, la lumière, le décor, un contenu intéressant.

    Pleine de symboles, de métaphores et de messages, la prestation du groupe a duré, à elle seule, trois heures. Les musiciens du Positive Black Soul ne se sont pas ménagés pour tenir leur promesse d’organiser ‘’le plus beau concert jamais vu à Dakar’’. Au finish, ce qui s’est passé sur scène est une première. Pour tous les genres musicaux confondus.

    Comme pour dire aux détracteurs et autres mauvaises langues que malgré les années de séparation, le PBS est toujours vivant, Awadi et Duggy Tee démarrent leur show en entonnant, avec le public, le refrain de ‘’Nou pa bougé’’, ce tube du chanteur malien Salif Keita, un succès de 1989 — année de création du groupe de rap sénégalais.

    Après ‘’Salaam’’, les succès du groupe s’enchaînent, agrémentés d’une belle chorégraphie avec break dance et smurf. Les rythmes, sonorités et mélodies africains produits par la kora, le djembé et le tama complètent le décor au fond duquel trône le DJ.

    Le Positive Black Soul retrouvé chante ‘’Joko’’, le premier tube du groupe, ‘’Ataya’’, ‘’Je ne sais pas’’. Après un interlude de dance-hall et des notes de kora de Noumoucounda Cissokho, ils se débarrassent des costumes qu’ils avaient mis pour arborer des T-shirts flanqués du sigle PBS. Un titre inédit, ‘’Taara’’, deux morceaux de Duggy Tee, ‘’Sunu Société’’ (Awadi), ‘’Mega XL’’, un autre inédit finissent d’installer l’ambiance dans une salle illuminée.

    L’engagement du groupe pour montrer une ‘’âme positive noire’’ (traduction de PBS) est toujours là. Après ‘’L’Afrique n’est pas démunie’’ (appel aux Africains à compter sur leurs propres ressources pour aller de l’avant), ‘’Le bourreau est noir’’, Awadi et Duggy Tee accueillent sur scène Idrissa Diop qui interprète avec eux le remix de son titre ‘’Fly On’’ dans lequel Duggy Tee rend hommage à Michael Jackson, ‘’Roi de la pop’’ décédé en juin dernier.

    Ce moment de souvenir est aussi une occasion de rendre hommage à des artistes ou acteurs du monde des arts disparus, dont les photos défilent à l’écran : Ndongo Lô, Ndiaga Mbaye, Aminata Fall, Eva Mbaye, DJ Makhtar, Mamadou Konté, Las MC.

    Alors qu’on pensait que le concert avait atteint le summum après le passage d’Idrissa Diop, Youssou Ndour, Ismaël Lô rejoignent le groupe sur scène pour se ‘’glisser’’ dans une reprise de ‘’Bul ma miin’’ de l’Orchestra Baobab. C’était l’hystérie ! Ceux qui étaient loin de la scène se rapprochent pour se rendre à l’évidence. C’était peut-être ça, la ‘’grande surprise’’ annoncée par le PBS lors de sa conférence de presse.

    Le show continue. ‘’On en a marre d’une Afrique qui tend la main à l’Occident, à l’Orient’’, lance alors Duggy Tee avant de proposer ‘’Work’’ (invite au travail). Baay Souley, lui, plein de talent dans la mise en scène, avait chantait deux titres, dont ‘’Fifi’’ qui dénonce les habitudes d’une ‘’fille aux mœurs légères’’.

    A la vue de Youssou Ndour sur un des quatre grands géants qui ornaient le pavillon Sénégal du CICES, un fan s’était exclamé : ‘’C’est fini, on a atteint le sommet !’’. Mais c’était sans compter l’envie et l’énergie de Didier Awadi, Duggy Tee et de leurs amis d’écrire l’histoire. ‘’Degloul’’, ‘’Stoppez-les’’, un pot pourri d’autres tubes (‘’ceci n’est pas normal’’, ‘’Lu tëg tass’’, entre autres), ‘’Boul Faalé’’, ‘’Daw Thiow’’, ‘’Why ?’’, permettent aux artistes de donner un second souffle au spectacle.

    Au public qui ne cessait de réclamer le morceau ‘’Capsi’’, Duggy Tee et Awadi proposent ‘’Nubian Sound’’ pour réaffirmer leur credo de célébrer une âme noire positive. Le premier, Duggy Tee reste pour ‘’rendre hommage à toutes les mamans’’ en jouant, avec son frère, ‘’Wadiour’’.

    Pour les derniers instants du ‘’plus beau concert de l’histoire de la musque’’ au Sénégal, le groupe se remet en place. Ils enchaînent alors les très dansants ‘’Xoyma’’, ‘’Na gënë metti’’ et…’’Capsi’’, un titre qu’ils ont gardé pour la fin.

    Il est une 1 heure 45 du matin quand Didier Awadi lance au public qui a répondu à l’appel du PBS : ‘’Cices, we love you !’’ (Nous vous aimons). Il était certainement heureux d’avoir vu, à travers l’adhésion et la joie des fans de rap, que lui et son ami Duggy Tee avaient gagné le pari de leur faire voir ce qu’ils n’ont jamais vu à Dakar. C’était dit, ils l’ont fait !

  3. XbL699 isvmaakncfoi, [url=http://otelmmoroaeq.com/]otelmmoroaeq[/url], [link=http://asddyiworzlt.com/]asddyiworzlt[/link], http://gvknudnfkkus.com/

  4. Aw, this was an incredibly good post. Spending some time and actual
    effort to generate a good article… but what cann I
    say… I procrastinate a lot annd never seem to get nearly anything done.

  5. Very soon this website will be famkous amid all blog visitors,
    due tto it’s nice posts

  6. Even a disposable camera is a reat gift to give. I’d say that’s a bit
    of a stretch, not to mention a lot to live up to,
    but I sstill like the name. For example, your son « David » might like the word « Sport » on the other side of his name blocks.

Laisser une réponse

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green

powered by C4F Textarea Toolbar

*