Serigne Saliou Mbacké Ndiouroul, Serigne Khadim Mbacké Awa Bâ visitent le stand de la Fnbs

Des prières pour la matérialisation des projets

 Des prières, il en faut et en ces moments de maturation des projets, de telles visites sont synonymes d’espoirs pour l’avenir. Lorsque Serigne Saliou Mbacké Ndiouroul, en début d’après midi et Serigne Khadim Mbacké Awa Bâ, ont franchi le seuil du stand, de la Fédération Nationale des Boulangers, des explications détaillées leur ont été fournies par le président Amadou Gaye et le coordonnateur de la Fnbs, El Hadj Diouf.

Pour celui qui connait Khelcom et les champs étendus sur des milliers de kilomètres, un personnage s’impose de par son dévouement et son engagement. Serigne Saliou Mbacké Ndiouroul, depuis le rappel à Dieu de Serigne Saliou Mbacké est chargé de la gestion des travaux de Khelcom. Cette charge lui a été confiée par Serigne Cheikh Saliou Mbacké et depuis lors, les récoltes connaissent d’année en année des records de productions. Une fois, les récoltes terminées dans la dizaine de champs de mil, elles sont acheminées dans les différents foyers religieux du pays ainsi que dans les principaux Daaras. Les récoltes, pour la petite histoire, sont offertes gracieusement.

En rendant visite à la Fnbs, Serigne Saliou Mbacké Ndiouroul, a pu se rendre compte des avancées réalisées dans la promotion des céréales locales. Fort justement, le chef religieux a fait de l’agriculture son crédo donc qui plus est lorsqu’il constate avec joie, les réalisations faites à partir du mil dont les productions assurent la subsistance des différents foyers religieux.

A sa suite, Serigne Khadim Mbacké Awa Bâ, a félicité le président Amadou Gaye au regard des prouesses effectuées surtout dans un contexte de promotion du consommer local : « tout ce qui touche au développement du Sénégal nous intéresse au plus haut point, vous êtes sur la bonne voie. On ne peut pas envisager notre développement sans assurer notre subsistance à partir des produits locaux. » Un discours qui a entrainé un hochement de tête de l’assistance, preuve que celui-ci a été bien apprécié. Le tout agrémenté par des prières ardentes pour la réussite et l’appropriation par les populations.

Ibrahima Diop

 

 

C'est sympa de partager...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*