Lancement du Partenariat Asprh/ 3 FPT

Capacitation en vue pour des milliers d’employés sénégalais

evaluation

Samedi et dimanche à Saly, acteurs économiques et partenaires sociaux vont se retrouver à la faveur du lancement du partenariat entre l’Association Sénégalaise des Professionnels des Ressources Humaines ( Asprh) et le Fonds de Financement de la Formation Professionnelle (3fpt), dans le but de renforcer les capacités des employés pour une plus grande mutualisation des plans de formation.  Pour mieux optimiser cette politique, les entreprises évoluant dans le même secteur d’activité seront regroupées sur la base de modules. L’annonce a été faite ce mercredi lors d’un point de presse tenu au siège de 3 fpt sis au Point E.

Une fois, le protocole signé, il sera attendu entre les 2 parties : l’information et la sensibilisation des entreprises sur les opportunités de financements de leurs plans de formation, l’identification des cibles et l’accompagnement des entreprises dans la formulation de leurs programmes de formation, le financement d’un plan de formation inter entreprise mutualisé. Il se trouve que le système éducatif hérité de la colonisation ne cadre pas avec les besoins spécifiques des entreprises. Il faudrait en l’espèce promouvoir l’employabilité en adaptant la formation aux exigences du marché du travail. Très peu de diplômés peuvent se prévaloir de ce statut ; c’est dire que les entreprises mettent du temps à rendre fonctionnel, le futur recruté. La solution est celle qui garantisse le système dual soit plus de temps en entreprise et le reste consacré à l’école.

C’est pourquoi Dame Diop, le directeur général de 3 Fpt est revenu sur ce projet datant de 2014 à la suite de la disparition du Fondef. Ce fonds créé par l’Etat de concert avec la Banque Mondiale, Lux Dével et l’Afd, a pour mission d’accompagner les jeunes, les entreprises quelques soient leur taille ou leur dimension, formelles ou informelles. Pour créer de la richesse, il faut un apport en industrie et un capital financier. En termes d’avantages, les entreprises et leur personnel bénéficieront de modules de formation, le coût est moindre grâce à l’existence de ce fonds, plus de milliers de salariés pourront se recycler ce qui est déjà gage de compétitivité.

Des propos corroborés par Alpha Dia, secrétaire général de l’Asprh qui regroupe les responsables de formation des entreprises, les directeurs de ressources humaines, les inspecteurs du travail, les étudiants… Pus de 1500 membres composent cette association. Le besoin de formation est évident qui plus est avec un tel coût puisque pour une estimation de 1.000000F, l’entreprise ne paiera que 150000 F ou 200.000 F. Il s’agit donc d’un projet win win avec des échanges entre acteurs d’une même filière économique.

 

Ibrahima Diop

C'est sympa de partager...

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz